C'était hier...

Michel Pratt est président de la
Société historique et culturelle du Marigot

 

 


Le Courrier du Sud

 
Premier exemplaire du journal en 1947

L’hebdomadaire que vous lisez a été fondé en 1947 par Jean-Paul Auclair. Son tirage initial était de 8 000 exemplaires distribués gratuitement à Longueuil et à Saint-Lambert. Le siège social était situé à Montréal-Sud, sur la rue Victoria, aujourd'hui Saint-Laurent; il déménagea ensuite près de la Taverne du Roi, puis sur le chemin de Chambly, à proximité de la rue Guillaume, et finalement, en 1958, à son emplacement actuel au 267, rue Saint-Charles Ouest.

Équipe de vendeurs en 1987

Charles-Henri Dubé en fut le premier rédacteur en chef, de 1953 à 1958. Lucien Beauregard occupa ce poste de 1974 à 1984 alors que le journaliste François Laramée le remplaça jusqu'en 2002 alors qu'il devint directeur des communications de la nouvelle Ville de Longueuil. Ginette Claude Perron le remplaça.

Le département de la rédaction en 1987

Le journal put compter sur la collaboration de l'excellent photographe Bernard Brault et sur des articles, pendant le référendum de 1980, de nul autre que René Lévesque. Doris Lussier y a aussi offert sa chronique «Philosofolies» pendant une vingtaine d'années.

Sur le plan strictement local, Thérèse Girouard y signa «Le Billet de la semaine » durant 40 ans et Syd Gross publia une chronique, en anglais, pendant plus d'une trentaine d'années.

Jean-Paul Auclair, fondateur

En 1969, le tirage fit un bond prodigieux, passant de 26 000 à 60 000 exemplaires, en desservant les municipalités s'étendant de Boucherville à Brossard. L'hebdomadaire connut plusieurs changements, passant du tabloïd dont la composition se faisait au plomb, au procédé « offset ». Son tirage est aujourd’hui de 120 000 exemplaires. Bénéficiant aujourd'hui de la technologie des ordinateurs, le journal publie régulièrement des sections telles que Longueuil Extra, depuis 1991. Le Courrier du Sud constitue un outil indispensable tant pour les historiens que pour les hommes politiques.

Retour au chroniques